Séances plénières au Département !

Séances plénières au Département !

Demain et après-demain auront lieu les séances plénières du Conseil Départemental de l’Eure. Pour sa part, le groupe Communiste, Ecologiste et Citoyens interviendra plusieurs fois au rythme des débats. Pour autant, deux sujets lui tienne particulièrement à cœur, celui de l’Éducation et celui du Contournement Est de Rouen.

Education

Sébastien Lecornu et son équipe de droite ont pris la décision, sans aucune concertation, de fermer plusieurs collèges sur le territoire de l’Eure. Pierre Mendès France à Val de Reuil et Pablo Neruda à Evreux La Madeleine. Devinez le point commun de ces lieux d’enseignements ? Ils sont tous deux classés en  Zone d’Education prioritaire ! Comme si la vie ne distinguait pas encore assez les difficultés et les inégalités de territoires, voilà que la droite Euroise enfonce le clou en prenant la lourde responsabilité de déstabiliser durablement les équilibres humains et l’accès à l’émancipation par l’école publique. Il va y en avoir à dire demain pour répondre aux contre-vérités et aux mensonges de la majorité !

Demain à 8h30 : sitting devant le Conseil départemental avec les parents d’élèves, des élus, un grand nombre de citoyen pour crier non aux fermetures de collèges dans l’Eure !

Contournement Est de Rouen

Un certain nombre d’élus réunis dans l’association ACCESS (Association des Communes pour un Contournement Est Soutenable), le mouvement associatif dont Non à l’Autoroute, la plupart des habitants et des familles s’opposent fermement à ce projet de désintégration territoriale. Il est prévu par l’État, encore une fois sans aucune concertation sérieuse, de vouloir nous imposer une autoroute qui viendrait balafrer nos bassins de vie sous prétexte de désengorger Rouen ! Bien évidemment ce désenclavement serait payant… ben voyons ! Dans l’Eure, cette machine à cash serait prévue à Alizay juste avant de laisser place à un viaduc made in BTP qui emmènerait l’automobiliste jusqu’à Val de Reuil. Non seulement ce projet est un non-sens écologique (zone natura 2000 près de la côte des deux Amants, pollutions aux particules fines…), un non-sens économique (on tente de nous faire croire que ce projet serait source de dynamique économique alors que l’A28 nous démontre le contraire) et un non-sens démocratique puisque tout est fait par les services de la DREAL pour passer en force et réussir à faire ce programme de lobbying de la grande finance. 37 communes (Agglomération Seine Eure) ont voté à l’unanimité une motion contre ce Contournement, et même si son président, de droite lui aussi, a tenté de revenir sur ce vote, il a dû s’incliner face au réflexe unanime et démocratique des délégués communautaires. Au Département, c’est la même chose : une motion contre a été votée unanimement en 2015. Sébastien Lecornu va-t-il faire fi de ce vote ? Tout comme le porte à croire le dossier qu’il a fait parvenir aux Conseillers départementaux, il devrait demain valider ce projet ! Croyez bien que nous n’en resterons pas là !

Categories: Eure

à propos de l'auteur

Écrivez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.
Les champs exigés sont marqués d'un **