Plus de 200 personnes à ALIZAY avec Sébastien Jumel

Plus de 200 personnes à ALIZAY avec Sébastien Jumel

Beaucoup de monde autour de Sébastien Jumel hier soir

PN 19 octobre 2015

Mesdames, Messieurs,

Un grand moment a eu lieu hier soir, jeudi 15 octobre, à l’Espace les Alisiers d’Alizay. Nous vous avions donné rendez-vous pour le meeting d’entrée en campagne de Sébastien Jumel, tête de liste pour le Front de Gauche aux élections régionales.

A cette occasion, nous avons livré aux médias la liste de nos candidats dans l’Eure (cf ci-dessous)

Vous avez été plus de 200 à nous rejoindre et grâce à vous, nous entamons cette campagne avec l’espoir au cœur.
Arnaud Levitre s’est fait un plaisir d’animer cette soirée laissant dans l’ordre la parole à Gaëtan Levitre, Eric Planquois, Carole Féral, Estelle Dannebey, Jean-Luc Lecomte avec Fatia Djemel et bien entendu Sébastien Jumel.

Ce rendez-vous important fut l’occasion de rappeler par les intervenants et plus particulièrement par Sébastien que la Normandie avait besoin d’un vent nouveau. Que de plus en plus de Normand, à l’échelle de la France souffre mais aussi se rebelle contre l’asphyxie des services publics, contre la casse de l’emploi.

Une trentaine de jeunes ont d’ailleurs eu l’occasion ce même jour de discuter avec Sébastien Jumel et de soulever leurs propres interrogations sur la santé, les transports en commun, le logement, le parcours éducatif. Un échange fort apprécié tant par la qualité du débat que par sa convivialité. Tous, comme l’assemblée présente au meeting n’acceptent plus de voir leur vie gâchée parce qu’il y aurait ici en Normandie des pressions énormes des intérêts financiers au détriment direct d’une politique plus juste en direction de l’humain d’abord.

La colère contre le pouvoir actuel est grande parce qu’il ne mène pas la politique attendue et nécessaire pour sortir de la crise. Parce qu’il ne s’oppose pas aux pressions du Medef mais les accompagne.

La gauche, et nous le savons que mieux encore en vous écoutant quotidiennement, ce n’est pas la casse du droit du travail, la remise en cause du temps de travail, l’injustice fiscale, la précarité généralisée.

Aussi, nous sommes tous d’accord pour dire qu’il est impensable de se satisfaire de la surenchère de la droite et du centre.
Pas plus qu’il n’y a de fatalité à voir l’extrême droite profiter de la situation.

Ici, en Normandie, il y a des hommes et des femmes qui se battent, qui donnent de leur énergie pour faire en sorte que ce monde fou s’arrête pour laisser place à plus de justice sociale. Citoyens, membres d’associations, syndicalistes, forces politiques, nous exprimons l’envie d’autres choix. Des choix respectueux des hommes, des territoires et de notre environnement.

A présent, et avec une si belle introduction de campagne, transformons nos espoirs en réalité en dotant notre Normandie d’un Président à l’écoute et à l’efficacité démontrée. Votons massivement les 6 et 13 décembre pour Sébastien Jumel.

Liste de rassemblement contre l’austérité conduite par Sébastien Jumel – Département de l’Eure

Jean Luc LECOMTE, 62 ans, Conseiller régional Haute Normandie, Vernon ;
Fatia DJEMEL, 33 ans, adjointe municipale à l’enfance et à la jeunesse, Val-de-Reuil ;
Pascal DIDTSCH, 56 ans, retraité de l’Education nationale, militant associatif, conseiller municipal, Bernay ;
Estelle DANNEBEY, 41 ans, responsable du service des chargés de comptes, déléguée syndicale CGT, Igoville ;
Maryata KONTE , 25 ans, employée plateforme téléphonique, Evreux La Madeleine ;
Valéry BEURIOT, 45 ans, professeur de lettres, Maire de Brionne ;
Geneviève MAGNAN, infirmière, Evreux ;
Gaëtan LEVITRE, conseiller départemental, maire d’Alizay ;
Gladys PRIEUR, 55 ans, éducatrice spécialisée, Gisors ;
Anthony AUGER, 27 ans, ingénieur mécanique agricole, Gisors ;
Michèle LEQUILERIER, 55 ans, factrice, syndicaliste, responsable associative, Charleval ;
Emmanuel COLLETIS, 65 ans, médecin hospitalier, Vernon ;
Sylvie MARCHAND, 55 ans, employée municipale, Evreux ;
Eric PLANQUOIS, retraité, BOURTHEROULDE ;
Zahir MECHKOUR, 43 ans, président des Prud’hommes à Louviers ;
Alexandre PANNIER, 34 ans, chaudronnier, Les Andelys ;
Andrée OGER, 80 ans, Conseillère départementale du canton de St André de l’Eure, Croth

3 noms à venir pour des partenaires du rassemblement contre l’austérité.

MEETING3

Propo 1Propo 4 et 5Propo 6Propo 2 et 3

Categories: Eure

à propos de l'auteur

Écrivez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.
Les champs exigés sont marqués d'un **