La Maternité de Bernay, notre bien commun

La Maternité de Bernay, notre bien commun

Guy Blin, de la section Risle Charentonne du PCF, défend la maternité de l’hôpital de Bernay en danger de fermeture :

 

 

De gouvernement en gouvernement, les réformes se succèdent, démantelant chaque jour notre système de santé et de protection sociale.

Après les nouvelles restrictions budgétaires infligées par le gouvernement Macron et sa ministre de la santé Agnés Buzin, l’hôpital public est en grand danger.

Cette décision s’inscrit dans le choix du Président Macron de suppression de 120.000 fonctionnaires dans le cadre de son mandat.

Voici une quinzaine d’années la maternité de Bernay avait été l’objet d’une menace de fermeture. Grace à la mobilisation importante des personnels, de la population bernayenne et de la région, celle-ci avait permis de sauver la maternité.

Grâce à cette lutte victorieuse, la construction d’une maternité moderne avait été décidée.

Nous avons maintenant un outil adapté aux besoins de la population de Bernay et de l’ouest du département. Cette décision avait d’ailleurs permis de passer de 350 naissances, à plus de 410 maintenant, sans compter plus d’une centaine d’interruptions volontaires de grossesse.

Et le gouvernement Macron voudrait restreindre notre système de soins publics. C’est inacceptable.

La population n’est pas prête à laisser faire.

Une manifestation est en préparation : 80 maires ont donné leur accord pour mobiliser les populations. Les communistes refusent cette décision inique et appellent chaque citoyenne, chaque citoyen, à soutenir toutes les actions qui vont être engagées pour le maintien de la maternité de Bernay.

Pour la Section Risle Charentonne du PCF

Guy Blin

Categories: Agglos, Eure, PCF
Tags: Bernay, Santé

à propos de l'auteur

Écrivez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.
Les champs exigés sont marqués d'un **