Focus sur la campagne d’Arnaud Levitre et d’Estelle Couturier

Focus sur la campagne d’Arnaud Levitre et d’Estelle Couturier

Arnaud Levitre et Estelle Couturier sont partis très tôt en campagne. Ils ont déclaré leurs candidatures début décembre 2016 et mettent en place leur travail de façon très originale.

Soutenant activement la candidature de Jean-Luc Mélenchon aux élections présidentielles, ils déclinent également leur programme qu’ils construisent petit à petit avec les gens. Par le biais d’une fenêtre YouTube, ils font des propositions nationales qui résonnent clairement sur le territoire de leur circonscription.

3 axes : 1) Conquête de moyens de subsistance – 2) Conquête des leviers démocratiques – 3) Conquête d’une véritable éducation populaire

Ce qu’ils privilégient dans cette campagne, c’est la rencontre et la proximité. Par le biais de réunions citoyennes, ils se rendent au cœur de la vie, échangent et écoutent les préoccupations des habitants et des familles. C’est tout l’intérêt de cette campagne de proximité puisque chacun est invité à enrichir leur programme. « Nous voulons faire là où tout est défait » se plaît à dire Arnaud Levitre lorsqu’on lui parle de redonner du sens au collectif.

Bientôt, vous les rencontrerez au détour d’un marché, d’un tract dans votre boîte à lettres ou bien lors des rencontres conviviales qu’ils organisent : n’hésitez à venir échanger avec eux et à participer à la rédaction des cahiers de doléances qu’ils ont mis en place pour qu’au bout du compte le programme construit soit le vôtre.

Prenons la parole et gardons-là.

En attendant, suivez-les sur les réseaux :

Ci-dessous, le journal de campagne N°4 : Nationalisation des autoroutes, suppression du péage d’Incarville et sécurité impérative à la sortie 20 de l’A13 (Criquebeuf-sur-Seine). Bonne écoute !

La semaine prochaine, nous mettrons notre candidat et Maire de Brionne à l’honneur.

Categories: Législatives 2017

à propos de l'auteur

Écrivez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.
Les champs exigés sont marqués d'un **