Contournement Autoroutier : Alizay dit NON !

Contournement Autoroutier : Alizay dit NON !

Madame, Monsieur,

Voici une action légitime des élus d’Alizay, relayée par la cellule du PCF local. Ils se battent contre le contournement Est autoroutier qui, contre les populations, risque de ravager nos territoires. Double peine : il est question d’implanter un péage !

 

CONTOURNEMENT EST DE ROUEN : APPEL A LA POPULATION !

Madame, Monsieur,

Vous connaissez la position des Elus d’Alizay quant au projet de contournement autoroutier Est de Rouen. Nous y sommes résolument opposés !

C’est d’ailleurs l’avis général de notre population qui avait su le dire très clairement lors d’une réunion publique organisée par les services de l’Etat à l’espace les Alisiers en 2014. Ce rendez-vous avait pour objectif de démontrer les soi-disant atouts de ce projet : peine perdue…

Malheureusement, depuis cette rencontre, aucune des remarques pertinentes qui avaient été faites par les habitants n’ont été prises en compte. Il est donc toujours question d’un tracé ravageur qui passerait sur notre commune, juste après le hameau de la Briqueterie. C’est inacceptable ! Comment pourrions-nous tolérer un tel projet qui ravagerait nos terres agricoles, notre environnement proche mais aussi notre pouvoir d’achat puisque, vous le savez, il est question d’implanter une machine à cash, un péage, à Alizay. Imaginez-vous aussi la pollution (phonique, toxique, visuelle…) provoquée par le flux intensif des véhicules ?

 

Et pourtant d’autres solutions existent pour satisfaire et fluidifier nos connexions routières tout en respectant nos territoires. Tout d’abord, nous pensons qu’il faut régler les problèmes des longues files d’attentes aux heures de pointes sur le pont de Pont de l’Arche. Une des réponses est nécessairement le désenclavement de la vallée de l’Andelle par la création d’un pont à deux fois une voie à hauteur d’Alizay et du Manoir-sur-Seine.

Nous sommes par ailleurs persuadés que donner de la respiration à la ville de Rouen ne nécessite pas forcément la réalisation d’une autoroute, qui plus est, payante. Enfin, avec l’Association des Communes pour un Contournement Est Soutenable (ACCESS), le Conseil municipal d’Alizay demande de revenir sur la première phase de concertation en 2005 autour d’un tracé qui faisait globalement consensus : un tracé dit de référence.

 

Madame, Monsieur, à compter du 12 mai 2016, une enquête publique sera ouverte : c’est le moment de nous emparer massivement de cette fenêtre d’expression pour contester ce serpent de mer qui, s’il venait à prendre forme, raflerait au-delà de notre argent une bonne partie du bon vivre de notre territoire.

C’est la raison pour laquelle nous vous proposons de mener une action commune et de nous rassembler massivement dans le parc de la Mairie d’Alizay mardi 17 mai à 11h45. Une occasion de montrer à nouveau notre refus collectif et de remettre au commissaire enquêteur présent ce jour une motion que nous pourrions signer à plusieurs dizaines, voire centaines de personnes. Cette action en appellera évidemment d’autres.

 

Nous avons su démontrer que les alizéennes et alizéens savaient se mobiliser et combattre les injustices en sauvant notre papeterie, nous saurons aujourd’hui et demain faire annuler ce projet tel qu’il nous est présenté à ce jour.

Nous comptons sur vous comme vous pourrez toujours compter sur nous pour défendre et préserver bec et ongles les intérêts de notre si beau village.

Veuillez recevoir, Madame, Monsieur, l’expression de nos sentiments respectueux.

 

Arnaud Levitre,                                                Gaëtan Levitre,                                                Le Conseil municipal

Maire d’Alizay                                         Conseiller départemental

 

TOUS ENSEMBLE CONTRE LE CONTOURNEMENT AUTOROUTIER

RENDEZ-VOUS MARDI 17 MAI à 11H45

PARC DE LA MAIRIE

AUTOROUTETract PCF

Categories: Eure

à propos de l'auteur

Écrivez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.
Les champs exigés sont marqués d'un **