BRIONNE : Gérard Grimault passe la main, Valéry Beuriot nouveau maire

BRIONNE : Gérard Grimault passe la main, Valéry Beuriot nouveau maire

Gérard Grimault l’avait annoncé ; après sa brillante réélection en 2014, cela serait son dernier mandat de maire communiste de Brionne.
Après avoir longuement milité à la CGT dans son entreprise, La Générale Sucrière de Nassandres, où le syndicat fut l’un des plus puissants du département, comptant jusqu’à 450 membres, Gérard s’engage en politique au PCF et devient, en 1989 adjoint à l’Urbanisme de Francois Loncle.
En 1995, au départ de ce dernier, Gérard prend la tête d’une liste d’Union de la Gauche et devient le 1er maire communiste de Brionne. Avec son équipe, Gérard sera réélu brillamment à 3 reprises, y compris en 2014 face à 3 listes, et malgré une campagne haineuse de ses adversaires.
N’en déplaise aux grincheux, Gérard aura toujours à cœur de développer sa ville pendant ses 26 ans de mandat de Maire et de Conseiller Général. Il recevra dans ses permanences plus de 15 000 Brionnais.
C’est donc un geste très fort et très politique réalisé par Gérard Grimault pour l’avenir de Brionne et sa population.
Une grande clairvoyance, pour permettre à Valéry Beuriot de devenir maire.
Ainsi comme prévu, c’est Valéry Beuriot (PCF) qui le 11 mai dernier, lors du conseil municipal, a été élu maire en réunissant 22 voix sur les 24 exprimées. Aussitôt élu,
Valéry Beuriot a exprimé sa profonde gratitude à l’égard de Gérard Grimault pour tout le travail accompli, son temps consacré aux Brionnais et son courage pour passer la main un an après son élection.
Valéry Beuriot, qui adhère jeune au PCF, devient élu en 1995 à 25 ans, sur la liste de G. Grimault, et depuis ce moment, sera maire adjoint à l’Environnement et la Voirie, puis aux Finances. Il a 45 ans, est marié et a 3 enfants.
Valéry Beuriot entend s’inscrire dans la continuité du travail engagé par G. Grimault, notamment sur l’accroissement des moyens financiers de la Ville, agir pour ses concitoyens les plus en difficulté, mais aussi pour permettre que l’embellissement du centre de Brionne continue, ce malgré des contraintes financières extrêmement difficiles, mesures mises en œuvre par l’Etat notamment dans le cadre de la réforme des collectivités territoriales.
L’ensemble des communistes de l’Eure lui souhaite bonne réussite.

Categories: Élu

à propos de l'auteur

Écrivez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.
Les champs exigés sont marqués d'un **