Section de Vernon : au cœur de l’actualité

Section de Vernon : au cœur de l’actualité

Lors de leur dernière réunion, les communistes de la section de Vernon ont débattu de 2 questions qui sont au cœur de l’actualité : l’accueil des réfugiés et des migrants et les élections régionales de décembre.

1) Ils s’indignent qu’aucun pacifiste n’ait été interrogé par les journaux locaux sur la question des réfugiés. La solidarité envers eux doit s’exprimer sans aucune distinction. Le « tri » organisé est des plus choquants et des plus insupportables et qu’attend-on pour exclure la Hongrie de l’Union Européenne qui construit des murs ?
La proposition de n’accueillir que 24000 réfugiés en 2 ans en France est bien insuffisante et indigne d’un pays qui se dit pays des droits de l’Homme. Dans cette affaire, il ne faut pas se tromper d’adversaire .Ce ne sont pas les réfugiés qui sont responsables des guerres. Le gouvernement Hollande et son prédécesseur portent une lourde responsabilité en vendant des armes et du pétrole aux dictateurs responsables de cette situation. De plus, les entreprises d’armement font de fabuleux profits. Prélevons une partie de l’argent donné aux actionnaires pour financer l’accueil de tous ceux qui fuient la guerre et la barbarie.

2) Les élections régionales des 6 et 13 décembre seront les dernières avant l’élection présidentielle de 2017. Au moment où le gouvernement opère des coupes drastiques dans les subventions aux collectivités et massacre les services publics, il est urgent de riposter et de voter pour la liste conduite par Sébastien Jumel qui propose une véritable alternative pour la Normandie. Le PCF prévoie un débat à Vernon sur la santé au mois de novembre avec les membres de la liste Résister Unir et Construire une alternative. Pour lutter contre l’austérité, il faut que tous les communistes s’engagent avec toutes celles et tous ceux qui se reconnaissent dans cette perspective pour réduire l’abstention qui plongerait encore plus le pays dans l’austérité.

Categories: Sections

à propos de l'auteur

Écrivez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.
Les champs exigés sont marqués d'un **